jeudi 29 octobre 2009

Mauvais coucheur



Nous sommes heureux de répercuter l'actualité
quand elle se révèle aussi en accord avec elle-même.
La fiac 2009 fut un succès.
"Affaires et affluence en hausse", titre le Monde.

Il n'y a pas à dire les gens veulent y croire jusqu'au bout.

http://www.lemonde.fr/culture/article/2009/10/26/fiac-affluence-et-affaires-en-hausse_1258891_3246.html

vendredi 23 octobre 2009

Propos aigres

On ne saurait prendre trop de gants avec l'art contemporain.
Cette imposture, trop communément admise,
est à l'échelle du monde qu'elle habite.

C'est pourquoi en ces jours de biennale et autres fiac *
il faut saluer toute initiative visant à balayer une telle incongruité
qui prétend - à l'image du regain de religiosité ambiant -
à l'encaissement des dividendes d'un passé révolu.

Le plus remarquable cette année est peut être
la frilosité extrême concernant tout ce qui pourrait s'attirer
un soupçon de pédophilie, comme s'il n'y avait rien d'autre
d'au moins aussi scandaleux dans tout ce fatras chic.
A commencer par son existence elle-même.


* fiac : admirez le nom, exactement le bruit que fait un insecte s'écrasant sur le pare-brise d'une voiture à l'arrêt : fiak. Le vrai truc improbable.

lundi 19 octobre 2009

Mémoires du vent

DE LA PERK ( 2004 )
Paris - Istanbul - Paris
Music produced by Gregoire Baboukhian
with Sami Altindag : soprano sax
and Bernard Rubio : guitar

De la perk 09 by gregbaba

What music do these bloody Uïghur play ?


Reçu CE disque en provenance de ShanghaÏ.
De musique Ouïgour.
L'inscription sur le cd renvoie probablement
au nom d'un makam
Le premier morceau nous a scotché.
Le reste du disque est très bon mais reste
dans les canons du genre, que par ignorance
j'appellerais quawali uïghur.
Mais ce morceau, le premier, puise son extraordinaire
pouvoir dans la pratique chamanique et rappelle
le Voodoo rock de Dr John.

Nous serions heureux de connaitre plus précisément
qui et quoi est-ce ?

01 Piste 01 by gregbaba

Voici quelques éclaircissements que nous avons reçu :

" Pour moi, c'est clairement un muqam dolan. Hexatonique.
Les muqam dolan sont au nombre de 9, ils durent chacun
de 6 à 8 mns et ils sont composés de cinq parties
en opposition aux 12 muqam de l'école kashgarienne
qui s'appellent on ikki muqam et durent chacun deux heures
environ et sont formés de 3 grosses parties).
Plusieurs extraits figurent dans mon double CD (vol. 2),
les textes sont transcrits et traduits dans mon livre
où des explications et les rythmes sont donnés.
Mais dans mon cas, il s'agit des muqam dolan de l'oasis
de Mäkit (qui en revendique l'origine) alors que
dans votre cas, il doit s'agir d'une autre oasis.
Sur le CD, lui-même il est marqué en chinois
Xinjiang (en haut) puis muqam (en bas) mais on n'a pas de nom.
L'instrument qui domine, outre le tambourin sur cadre
avec sonailles (dap), est le Qalun, une cithare sur caisse.
Amicalement "
Sabine Trebinjac

mercredi 7 octobre 2009

Vidéo d'automne

A la recherche d'une présentation satisfaisante
de mes entreprises désordonnées, j'ai pris un grand
plaisir à réaliser ces vidéos à la manière d'un recueil de haïku.
Tentative visant à exprimer le caractère fugitif
mais très concret du sentiment de plénitude.

A l'origine est la bande-son : mixage d'ambiances filtrées et
mise en scène musicale.
Les images ( photos ) s'articulent sur la bande son et sont
parfois entrecoupées d'écrans noirs ou de placards de texte.
Le choix de ne pas faire un film parlant s'explique
par la volonté de ne pas empièter sur le son.

CELUI QUI L'AIME est dédié au maitre manga Jirô Taniguchi.
(Un homme oublie la femme qu'il aime en errant dans le métro parisien )



IN THE MOOD FOR WALK
( Impressions d'un promeneur sur les gens d'Istanbul en 2009 )